Les critiques du livre

Claire Guélaud, Le Monde : « Un livre inclassable, dérangeant et stimulant »

Eric Zemmour, Le Figaro : « Un diagnostic impeccable et implacable »

Cyrille Lachèvre, L’Opinion : « La thèse de Guillaume Sarlat mérite l’attention » « Une thèse qui résume nos propres contradictions »

Julien Damon, Les Echos : « Un ouvrage tonique qui fera date »

Fondation IFRAP : « Bigrement intéressant »

 

 

%d blogueurs aiment cette page :